Porter des feuilles ou du fruit ?

397 vues

Porter des feuilles ou du fruit ?

  

Jean 12 v 24

Aucune personne normale, ne mange les feuilles d’un arbre plutôt que ses fruits. Pourtant, c'est parfois ce que nous cherchons à faire inconsciemment. Nous nous rassasions de feuilles, plutôt que de fruits.

Le Seigneur Jésus-Christ nous dit dans Jean 12:24 S21: « En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit. » Autrement dit, si le grain tombé en terre ne meurt, il ne porte pas de fruit, il reste stérile. Il pourrait au mieux devenir un arbre plein de feuilles et ne portant aucun fruit. Tout comme le figuier que Jésus avait maudit.

« Il aperçut de loin un figuier qui avait des feuilles et alla voir s'il y trouverait quelque chose, mais quand il se fut approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n'était pas la saison des figues. » Marc 11:13 S21 

L’histoire nous précise que le figuier n’était pas dans sa saison et ne portait donc aucun fruit, pourtant le Seigneur le maudit en raison de l’absence de fruit. Ainsi, nous comprenons que même en dehors de sa saison, il était censé porter au moins un fruit ou, à minima, un rejeton.
Cette parabole nous interpelle sur l'importance de porter du fruit et non seulement des feuilles.

Lorsque Dieu nous utilise pour accomplir des miracles, des signes et des prodiges, il ne s’agit là que de nos feuilles: ce qui se voit de prime abord.

« Il aperçut de loin un figuier qui avait des feuilles et alla voir s'il y trouverait quelque chose,..."

En effet, si les feuilles d'un arbre peuvent rafraîchir un individu ou encore l'abriter de la chaleur du soleil, celui qui porte des feuilles peut lui aussi réconforter une personne en souffrance, et même la convaincre que Dieu est Vivant, sans pour autant être en mesure de la nourrir spirituellement.

" ... mais quand il se fut approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n'était pas la saison des figues. » Marc 11:13 S21 

Ce figuier stérile, n'a pas su être utile à Jésus-Christ, qui n'a pu assouvir sa faim. Il a donc été maudit de n'avoir porter que des feuilles.


A contrario, porter du fruit consiste à accomplir ces mêmes miracles, signes et prodiges dans l’amour. Porter du fruit c'est également être patient dans l’affliction, être bon malgré l’oppression, être persévérant dans les difficultés.. En fait, cela consiste simplement à communiquer les valeurs du Royaume de Dieu et à manifester Sa Puissance, en devenant participant de la nature Divine, comme nous l'encourage l'Apôtre Pierre :

« Pour cette raison même, faites tous vos efforts afin d’ajouter à votre foi la qualité morale, à la qualité morale la connaissance, à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la persévérance, à la persévérance la piété, à la piété l'amitié fraternelle, à l'amitié fraternelle l'amour. En effet, si ces qualités sont en vous et se développent, elles ne vous laissent pas inactifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ. »  2 Pierre 1:5-8 S21 

Il s'agit donc non pas seulement de ce que nous faisons, mais de qui nous sommes au regard de la manifestation du caractère de Jésus-Christ. Cependant, cela demande de mourir à nous-mêmes, pour laisser pleinement la place à notre nature Divine.

Parce qu’au final ce que les gens retiendront toujours de nous et qui les encouragera à se laisser transformer par le Christ Jésus, ce sont nos fruits. C’est ce qui les rassasie vraiment et leur permet de porter du fruit à leur tour.
En effet, l'arbre qui porte du fruit est celui qui peut se reproduire, se dupliquer. Au sens où chacun de ses fruits contient également une semence.

Ainsi, contrairement à ce figuier, nous devrions porter en toutes saisons, au moins un fruit: le fruit de l’Esprit, qui demeure jusque dans l’éternité.

« Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi. ». Galates 5:22 S21 

Nous pouvons donc décider de former des fanatiques par nos feuilles ou plutôt des disciples, par nos fruits.
Retiens donc, que c'est le fruit de l’Esprit en toi qui donnera aux autres, des fruits à manger à travers toi.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article