Message Inspiré - L'Identité du Disciple

227 vues


L'IDENTITÉ DU DISCIPLE

(L'Empreinte de Dieu)
  

Actes 11 v 26

C'est en France, au 19° siècle, que le premier chef du service de l'Identité Judiciaire de la Préfecture de Police de Paris, Alphonse Bertillon, inventa trois techniques majeures en terme d'identification judiciaire d'individus. De plus, son service a été le précurseur de la police technique et scientifique, mais aussi l'inspirateur de toutes les polices scientifiques d'Europe et du monde, grâce à ses techniques et méthodes innovantes. En effet, ce criminologue français a été le créateur de l'anthropométrie judiciaire, dont il se servait en plus de la photographie et de la dactyloscopie pour identifier les criminels. Si l'anthropométrie est la technique de mensuration du corps humain et de ses différentes parties, la dactyloscopie est l'ensemble de techniques et de procédés d'identification d'un individu par ses empreintes digitales. Dès lors, cette dernière est devenue incontournable et permet encore, aujourd'hui, d'identifier les auteurs d'infractions ou encore d'attester l'identité d'une personne.

L'IDENTITÉ peut être définie comme ce qui permet de reconnaître une personne parmi toutes les autres, ce qui la singularise sans équivoque. C'est en ce sens que la dactyloscopie est une réelle innovation dans ce domaine, car grâce à elle, il est possible de différencier même de vrais jumeaux par leurs empreintes digitales. Puisqu'en effet, il est impossible que deux personnes, même présentant une ressemblance parfaite, aient les mêmes empreintes digitales.

De nos jours, une certaine forme de dactyloscopie se retrouve même sur nos smartphones afin de mieux les sécuriser. Pour cela, il est possible de verrouiller et déverrouiller son smartphone ou encore confirmer son identité, à l'aide de son empreinte digitale via son smartphone.. Par conséquent notre empreinte caractérise ce qui nous appartient en propre, car elle fait partie intégrante de notre Identité et ne peut correspondre à personne d'autre.

Aussi, en tant que Disciple du Christ, nous n'appartenons plus à nous-mêmes, mais totalement à Dieu. De ce fait, notre Identité est cachée en Jésus-Christ, qui a imprimé en nous son empreinte et même plus, qui a fait de nous Son Empreinte. Autrement dit, le Disciple du Christ porte la marque de Dieu: Son Empreinte.

Clôturons notre série sur LE DISCIPLE DU CHRIST, suite au précédent volet sur LE COEUR DU DISCIPLE, au cours duquel nous avions essentiellement retenu que LE COEUR DU DISCIPLE ne recherche pas la reconnaissance des Hommes, mais l'approbation de Dieu. (Message que tu pourras retrouver en cliquant sur ce lien: https://radiomirador.fr/news/message-inspire-la-mission-du-disciple-199 ). Nous ouvrons ce nouveau volet sur L'IDENTITÉ DU DISCIPLE qui est cachée en Jésus-Christ, notre Modèle, et qui est manifestée par la culture du Royaume de Dieu.

L'IDENTITÉ DU DISCIPLE est cachée en Jésus-Christ, son modèle, et certifiée par le Saint-Esprit, son gage. 

Lorsqu'une usine de fabrication d'automobiles décide de produire une nouvelle voiture, elle se fie à son dessinateur industriel qui est en charge de lui proposer différents croquis par rapport à ce projet. Une fois que le choix est validé, elle se consacre à produire un premier exemplaire du véhicule, en se référant au modèle choisi. Aussitôt que ce dernier a été réalisé avec succès, il devient un prototype qui servira de référence pour la fabrication de tous les autres véhicules de ce modèle. Cependant, toutes les voitures qui seront fabriquées sur la base du prototype n'auront pas forcément la même couleur, le même intérieur, ni la même motorisation. En revanche, toutes les voitures auront la même IDENTITÉ: la Marque de leur fabricant. 

De même, les Disciples du Christ n'ont pas forcément la même couleur de peau, la même apparence physique, les mêmes dons et talents, mais ils ont tout de même la même Identité en Jésus-Christ: celle de Fils ou Filles de Dieu. Au sens où, Jésus-Christ donne à ses Disciples une nouvelle Identité dès l'instant où Il entre dans leur vie; Il dépose en eux son Empreinte et sur leur front, Sa Marque. Comme pour attester de leur appartenance à Lui. De sorte que lorsque les gens les voient, ils ne voient pas seulement des Hommes ordinaires, mais véritablement des propriétés de Jésus-Christ, si semblable à leur Modèle qu'ils ont l'impression de le voir Lui-Même. Comme cela s'est effectivement déroulé avec les premiers Disciples du Christ.

" C'est à Antioche que, pour la première fois, les Disciples furent appelés Chrétiens. "   Actes 11 v 26 (LSG 21)

Selon une définition, le terme Chrétien signifie "petit Christ". Autrement dit, "duplication du Christ". Ce qui laisserait comprendre que notre nouvelle Identité en Christ n'est pas nécessairement celle que nous avons eue par révélation ou par ambition personnelle, reprenant les prénoms de certains personnages bibliques, mais comme Jésus-Christ notre Modèle, notre nouvelle Identité en Lui devrait être "notre prénom - Christ". Ce qui donnerait par exemple pour Pierre: Pierre-Christ; pour Paul: Paul-Christ ...

Aussi, la particularité des grandes marques notamment, est qu'elles ne s'arrêtent pas juste au fait d'apposer leur marque sur leurs fabrications, mais elles y laissent une empreinte certifiée, de sorte qu'il n'y ait pas de contrefaçon possible.

C'est ainsi que les Disciples du Christ ont reçu l'Empreinte de la Vérité dans leur coeur, l'authentification du Royaume de Dieu sur eux, par le Saint-Esprit.

" Or, Celui qui nous affermit avec vous en Christ et qui nous a consacrés par son onction, c'est Dieu; Il nous a aussi marqués de Son Empreinte et a mis l'Esprit comme un gage dans notre coeur. "   2 Corinthiens 1 v 21 à 22 (LSG 21)

Ce passage parle de lui-même et nous enseigne que lorsque nous sommes marqués de l'Empreinte de Dieu, le Saint-Esprit vient sceller cette appartenance. 

Ainsi, ceux qui se réfèrent au Modèle par excellence, acceptent de le suivre et de lui ressembler, sont marqués de son Empreinte et certifiés par le sceau de l'Esprit de Dieu, jusqu'à devenir eux-mêmes des Empreintes de Dieu.

L'IDENTITÉ DU DISCIPLE lui confère une nouvelle culture qui devient son style de vie.

Un jour, un employé devait conduire son chef d'équipe dans un lieu, dans le cadre de ses fonctions. Jusque-là il avait réussi à esquiver ce genre de demande, sauf que ce jour-ci, il n'avait pas d'autre choix que d'exécuter la demande de son chef. N'ayant aucun préjugé sur cet employé, le chef d'équipe ne faisait que son travail habituel. Mais rapidement, il s'est aperçu que quelque chose n'allait pas. La conduite de cet employé était très médiocre et parfois même dangereuse, au point de devoir lui demander si il était bien titulaire du permis de conduire. Ce qu'il affirmait avec assurance. Cependant, plus les minutes passaient, plus la situation s'aggravait. Il a donc demandé au conducteur de le ramener au point de départ et grâce à ses relations, il a fini par découvrir que cet employé n'était pas titulaire du permis de conduire. En effet, il avait déjà échoué à plusieurs reprises à cet examen, pourtant obligatoire pour sa titularisation dans l'entreprise. Finalement, il s'est fait licencier de l'entreprise.

Ceci pour te faire comprendre que pareillement à ce chef d'équipe qui a su discerner que le conducteur qui était au volant n'en était pas vraiment un, tout simplement parce qu'il en était un lui-même et connaisait donc tout ce qui incombe à un conducteur de voiture.

De la même manière, on ne peut s'improviser Disciple du Christ et encore moins sembler l'être. Soit une personne l'est, soit elle ne l'est pas. Car être Disciple de Jésus-Christ c'est aussi adopter une nouvelle culture, celle du Royaume de Dieu. Une culture basée sur la Parole de Dieu et régie par la Parole de Dieu. Une culture qui possède comme toutes les autres son propre langage, sa propre langue, mais surtout un système de pensée qui lui est propre, une mentalité particulière

" Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. "   Romans 12 v 2 (LSG 21)

En effet, le Disciple du Christ se laisse continuellement renouveler dans ses pensées, par le Saint-Esprit. Il pense différemment des gens du monde actuel, il marche comme à contre-courant du système du monde, car il se conforme uniquement à la culture du Royaume de Dieu. Ainsi, contrairement à la majorité, le Disciple du Christ recherche toujours ce que pense Dieu dans tout ce qu'il peut faire, dire, rencontrer ou vivre. Il ne se tourne pas vers les us et coutumes des Hommes, ni vers la sagesse humaine ou la philosophie, mais il se tourne constamment vers la Parole de Dieu: la Notice de sa vie.

L'Apôtre Paul nous révèle avec exactitude, en quoi consiste la culture du Royaume de Dieu, par ce résumé:

" J'ai été crucifié avec Christ; ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; et ce que je vis maintenant dans mon corps, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et qui s'est donné Lui-même pour moi. "   Galates 2 v 20 (LSG 21)

Ce passage nous enseigne que le Disciple du Christ s'est volontairement offert à Dieu et a accepté librement de le laisser faire Sa Volonté à travers lui. Devenant ainsi, un instrument utile entre les Mains de Dieu. L'une de ses Empreintes qui permet au monde de l'Identifier comme seul Véritable Dieu.

En ce sens , L'IDENTITÉ DU DISCIPLE est consolidée et manifestée grâce au renouvellement permanent de son intelligence par le Saint-Esprit, et son imprégnation de la culture du Royaume de Dieu.

Voyons ensemble une parabole du Seigneur Jésus, au sujet d'une personne qui avait réussi à se faire passer pour ce qu'elle n'était pas, mais qui a été remarquée tout de même. Il s'agit de la parabole du festin du roi, dans l'Évangile de Matthieu, chapitre 22, aux versets 1 à 14.

Bien que cette parabole soit riche d'enseignements, nous n'en retiendrons que quelques éléments. Premièrement, nous remarquons qu'un certain nombre de personnes étaient invitées à ce repas mais n'en ont fait aucun cas. Alors, dans un deuxième temps, le roi décida d'en inviter d'autres qui n'étaient pourtant pas prévues à ce repas. Enfin, alors que la salle des noces était remplie d'invités, le roi a tout de même remarqué qu'un homme ne portait pas les vêtements appropriés pour l'occasion et le fit jeter dehors.

Les invités qui avaient négligé l'invitation du roi peuvent représenter des enfants de Dieu qui après avoir fait une démarche sincère vers Lui, se sont laissés formater par le système de ce monde. Donnant plus d'importance à leurs propres affaires, qu'à Dieu. Les invités de dernière minute, peuvent correspondre à des personnes qui n'avaient pas forcément eu la possibilité, avant cela, de connaître Dieu; mais qui ont répondu avec joie et engagement à son invitation. Finalement, parmi tous ces invités, se trouvait un homme qui ne s'était pas affectionné à la culture du Royaume de Dieu. En effet, il ne savait pas qu'il devait porter un habit de noces.

" Le roi entra pour les voir, et il aperçut là un homme qui n'avait pas mis d'habit de noces. Il lui dit: " Mon ami, comment as-tu pu entrer ici sans avoir d'habit de noces? Cet homme resta la bouche fermée. "  Matthieu 22 v 11 à 12 (LSG 21)

Il se pourrait qu'il s'agissait d'un enfant de Dieu, puisqu'il a quand même pu entrer dans la salle. Cependant, ses carences en terme de culture du Royaume de Dieu ont été un piège pour lui. Cela peut nous porter à croire, qu'il s'agit d'une image des enfants de Dieu qui ne s'affectionnent pas aux choses d'En-Haut, même les plus basiques. À savoir la Prière et la méditation de la Parole de Dieu. Il serait dommage de rater le repas des noces pour si peu. Car entrer dans la salle est une chose, partager le repas avec le Roi des rois en est une autre.

" L'IDENTITÉ DU DISCIPLE découle de l'empreinte de Dieu en lui, et se caractérise par son imprégnation de la culture du Royaume de Dieu, avec l'aide du Saint-Esprit . "

Retenons cette semaine, que ceux qui se réfèrent au Modèle par excellence, acceptent de le suivre et de lui ressembler, sont marqués de son Empreinte et certifiés par le sceau de l'Esprit de Dieu, jusqu'à devenir eux-mêmes des Empreintes de Dieu. L'IDENTITÉ DU DISCIPLE est consolidée et manifestée grâce au renouvellement permanent de son intelligence par le Saint-Esprit, et son imprégnation de la culture du Royaume de Dieu.

Je veux t'encourager cette semaine, à suivre le Modèle parfait qu'est le Christ Jésus et à t'imprégner de la culture du Royaume de Dieu jusqu'à ce qu'elle devienne ton style de vie. En tant qu' Empreintes de Dieu, faisons en sorte que Son Identité de Roi des rois et Seigneur des seigneurs, soit révélée à travers nos vies en suivant son exemple. Le Christ Jésus est notre Modèle parfait à suivre et à imiter, de sorte que ceux qui nous voient, le voient Lui.

" Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même du Christ .1 Corinthiens 11 v 1 (LSG 21)

En effet, L'IDENTITÉ DU DISCIPLE le conduit à toujours imiter le Christ.

Que ces versets t'aident à devenir un Imitateur du Christ .

 

" C'est à Antioche que, pour la première fois, les Disciples furent appelés Chrétiens. "  

Actes 11 v 26 (LSG 21)

" Or, Celui qui nous affermit avec vous en Christ et qui nous a consacrés par son onction, c'est Dieu; Il nous a aussi marqués de Son Empreinte et a mis l'Esprit comme un gage dans notre coeur. "  

2 Corinthiens 1 v 21 à 22 (LSG 21)

" Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. "  

Romans 12 v 2 (LSG 21)

" J'ai été crucifié avec Christ; ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; et ce que je vis maintenant dans mon corps, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et qui s'est donné Lui-même pour moi. "  

Galates 2 v 20 (LSG 21)

" Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même du Christ ." 

1 Corinthiens 11 v 1 (LSG 21)


Que l'Esprit de Dieu nous aide à toujours être des imitateurs de Jésus-Christ.

-LMP-

  

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article